« VoterFly effect » : 3D et Réalité Virtuelle pour encourager les jeunes à voter!

Raed Ghanja a fait de son projet de fin d’études une expérience de réalité virtuelle à la fois amusante, inspirante et influente qui a connu depuis son lancement une remise à jour permanente, toujours à l’affût des dernières innovations ! 
Issu de l’Institut supérieur des arts et de multimédia (ISAM), le jeune diplômé a créé un court-métrage d’animation ayant pour objectif de sensibiliser les jeunes en les incitant à accomplir leur devoir d’électeurs pour les premières élections municipales qu’a connue la Tunisie, en mai 2018. Ainsi est né le projet du film VoterFly Effect !

Un court-métrage hors pair :

Ce court-métrage se diffèrencie totalement des autres campagnes de sensibilisation classiques et dépassées qui n’ont plus d’impact sur les jeunes de nos jours. Au contraire, Raed a pensé autrement et a su exploiter sa situation de jeune tunisien lui-même, s’adressant à ses « camarades virtuels ». Il a donc opté pour une idée innovante et moderne, ajoutant quelques éléments de science-fiction à son travail et en choisissant un personnage principal qui fait référence à l’audience ciblée ; il a ainsi créé un personnage à qui les jeunes tunisiens d’aujourd’hui peuvent s’identifier : un jeune avec un look moderne et un smartphone à la main qui ne s’intéresse pas aux événements politiques nationaux et encore moins aux élections. Dans le film, on note le passage et le désintérêt du personnage alors qu’il passe devant un bureau de vote : ses expressions reflètent son indifférence totale, ne lui donnant envie que de poursuivre son chemin en fixant non sans quitter des yeux l’écran de son téléphone.

C’est alors que les éléments de science-fiction surgissent : la foudre frappe le téléphone et le héros est téléporté dans un futur sombre : la ville est en ruine, les déchets sont partout. En trouvant un journal par terre qui date de 2024, et qui évoque les actualités terribles du pays qui est soumis à un régime autoritaire, le héros tente le maximum pour se réveiller, ou pour revenir en arrière,  afin d’inverser les effets de ce voyage dans le futur. 

Après plusieurs tentatives, il se retrouve de retour dans le présent devant le même centre électoral. Et là alors, il sait ce qu’il doit faire : VOTER !

Et les effets de son action de citoyen se font ressentir immédiatement, ce que l’on peut voir dans le film VoterFly Effect.

Le film montre alors, et c’est sa vocation pédagogique et informative, comment voter, les étapes du processus de vote.

D’un court-métrage à une expérience de réalité virtuelle : 

Ce projet de fin d’études était encadré en partie par l’organisation internationale Democracy International, (DI), dont les projets en Tunisie ont vocation à allier les principes de bonne gouvernance, mais aussi à l’utilisation des nouvelles technologies. Les nouvelles technologies mises au service de la citoyenneté et de l’engagement civique, ce que l’on appelle aujourd’hui les « civic technologies ».

C’est dans cet esprit qu’est venue l’idée de transformer ce film d’animation en une expérience de réalité virtuelle. En gardant les personnages et l’univers du film, DI a ainsi extrait l’environnement du Bureau de vote, afin de le recréer dans une expérience immersive en réalité Virtuelle. Un nouveau monde, virtuel, pour une activité bien réelle : VOTER !

En expliquant les étapes du vote et en stimulant la curiosité du public participant, les « primo votants », cette expérience a renforcé le sentiment de citoyenneté et l’engagement civique si nécessaires pour l’avenir du pays, notamment dans des populations telles que les jeunes. Et quoi de mieux alors, pour s’adresser aux jeunes, que d’utiliser des technologies et des approches qui leur ressemblent et qui leur parlent ?

Robots, aux urnes !

Dans ce même contexte, les stagiaires de DI issus de l’INSAT et qui participent chaque année à TuniRobots ont créé un jeu avec un robot télécommandé : celui-ci, piloté par un joueur, doit passer les différentes étapes du vote, avant d’être soumis à un Quizz éducatif pour vérifier l’acquisition des connaissances. En effet et comme toujours, l’approche ludique des nouvelles technologies a un objectif initial toujours présent : transmettre un message éducatif et citoyen !

Comme on peut le voir, ce projet est sans doute le plus emblématique pour DI, puisque au cours de son développement, il a été la source d’une multitude de projets annexes, tous liés : le Robot électeur, un jeu de carte interactif relatif aux élection et à la Démocratie, etc

Mais aussi et enfin, il a été un projet en permanence mis à jour : ainsi, l’arrivée des technologies de AR, de 3D et de VR ont permis d’obtenir une expérience immersive complète désormais : DI en Tunisie a ainsi créé le premier Bureau de Vote virtuel à vocation d’engagement citoyen !

En Tunisie, DI a trouvé le meilleur des terrains depuis 2017 pour permettre le mariage des nouvelles technologies et de l’engagement citoyen, pour participer à la construction de la Démocratie en Tunisie : Démocratie et Nouvelles technologies, made by DI Tunisie !